Six problèmes de liquidités que toute entreprise devrait éviter

Les flux de trésorerie jouent un rôle clé dans le bon fonctionnement d’un commerce, un peu comme le carburant d’une voiture ou la pile d’un téléphone. Ils sont essentiels à la croissance des affaires et à l’atteinte de succès à long terme.

Comprendre comment circulent vos fonds peut vous aider à les gérer plus efficacement. Autrement, vous risquez d’avoir des problèmes de liquidités qui pourraient nuire à vos activités. Ce sont ces difficultés mêmes qui étaient en cause pour plusieurs des 3580 entreprises canadiennes ayant déposé un dossier d’insolvabilité en 2018. Si la disponibilité de vos flux de trésorerie bloque votre croissance commerciale, ne vous en faites pas. Vous pouvez prendre certaines mesures pour changer la situation. Voici six problèmes fréquents des entrepreneurs, ainsi que six solutions possibles pour remettre les affaires sur le droit chemin.

1. Avoir des dépenses d’exploitation trop élevées

Le problème : vos dépenses de fonctionnement sont trop élevées. Détenir une entreprise coûte de l’argent. Vous devez payer :

  • Les achats de marchandises et de fournitures;
  • La paie des employés;
  • Le marketing;
  • Le loyer et les services publics;
  • Le téléphone et l’Internet;
  • L’hébergement du site Web;
  • Les assurances;
  • Tous les autres frais d’exploitation.

Ces dépenses ne sont pas toujours plaisantes, mais elles sont nécessaires au fonctionnement de votre commerce. Cependant, si vous ne les surveillez pas attentivement, elles peuvent s’accumuler rapidement et nuire à vos affaires.

La solution : analysez régulièrement vos flux de trésorerie mensuels, vos activités d’entreprise et vos dépenses. Dressez une liste de tous vos frais mensuels d’exploitation pour savoir combien vous payez à qui et à quelle fréquence. Ceci vous permettra de trouver les coûts que vous pouvez réduire; par exemple, en changeant un forfait téléphone et Internet qui est trop dispendieux. Servez-vous de votre tableau des flux de trésorerie pour surveiller toutes ces dépenses et décider de leur priorité, de manière à maximiser l’efficacité et à diminuer les paiements.

Créez un budget serré pour votre entreprise, et respectez-le rigoureusement. Ainsi, vous n’utiliserez pas trop d’argent pour vos activités d’exploitation. Vous pourriez aussi demander un prêt commercial pour couvrir vos frais de tous les jours.

2. Ne pas coordonner les paiements

Le problème : vos paiements ne sont pas bien organisés. Vous faites peut-être affaire avec des fournisseurs ou prêteurs pour acheter des produits ou pour obtenir des fonds de roulement. Si oui, vous devez les rembourser périodiquement et à temps pour maintenir des relations de qualité et de bons antécédents de crédit. Les retards de paiement peuvent contribuer à un mauvais dossier financier et vous compliquer la tâche au moment de contracter un emprunt.

Effectuer les versements à temps est toujours important. Mais si vous payez tous vos fournisseurs du même coup, votre compte bancaire d’entreprise et vos flux de trésorerie pourraient s’en ressentir.

La solution : inscrivez toutes les dates d’échéance de vos factures et paiements sur un seul calendrier. Déterminez les priorités des versements en fonction de ce que vous devez et des dates d’exigibilité, de manière à éviter les intérêts. En étalant vos règlements, vous risquez moins d’hypothéquer vos liquidités et vos flux financiers demeureront positifs. Si les remboursements vous posent problème, essayez de négocier des réductions, des prolongations de paiement ou des versements partiels. Si vous avez de bons antécédents de crédit, les fournisseurs pourraient vous accorder une plus grande souplesse.

3. Mal gérer les stocks

Le problème : vous dépensez de l’argent sur des marchandises qui dorment dans votre réserve. Si votre entreprise fait de la vente, vous devez vous assurer d’avoir les bons produits en stock, pour ne pas nuire à votre croissance commerciale.

Par exemple, si vous êtes propriétaire d’une pâtisserie et que vous achetez pour 400 $ de pommes chaque mois, mais que vous n’en utilisez que pour 100 $, vous avez dépensé 300 $ de trop, que vous auriez pu investir ailleurs.

La solution : rééquilibrez vos achats de produits. Concentrez-vous sur les articles que vous êtes certain ou certaine de vendre. En analysant vos frais mensuels, vous aurez une meilleure idée des sommes investies dans des marchandises inutilisées. Si les stocks dormants vous posent souvent problème, pensez à modifier vos cycles de commande auprès des fournisseurs afin d’éviter les dépenses en trop, et diminuez vos achats de produits moins populaires. Vous pouvez aussi offrir des réductions pour liquider certains articles.

4. Faire des achats impulsifs

Le problème : des achats non réfléchis diminuent vos liquidités. Lorsque les affaires vont bien, vous avez peut-être tendance à investir dans de nouveaux produits, dans des travaux de rénovation ou d’agrandissement, ou dans d’autres projets visant la croissance de votre entreprise. Après tout, il faut souvent investir de l’argent pour en gagner. Par contre, si vous accumulez de telles dépenses trop rapidement, vous risquez d’avoir quelques difficultés financières.

La solution : créez un budget en fonction de vos flux de trésorerie, et respectez-le. En réservant de l’argent pour cette catégorie de dépenses, vous éviterez les achats précipités pouvant entraîner un problème de liquidités. Chaque mois, allouez un certain montant ou pourcentage à ces achats. Cette infrastructure robuste vous aidera à investir et à étendre vos activités de manière plus réfléchie et stratégique. La croissance durable favorise la stabilité à long terme d’un commerce.

5. Acheter trop d’équipements

Le problème : vous utilisez une grande partie de vos liquidités pour vous procurer du matériel. Vous avez peut-être besoin de certains équipements pour faire fonctionner votre commerce, comme c’est le cas pour les salons de coiffure et les garages. Lorsque les affaires vont bien, la tentation d’acheter du matériel supérieur est souvent plus grande. Ceci étant dit, vous devez éviter d’investir trop rapidement; autrement, vous pourriez manquer de fonds pour couvrir les dépenses inattendues.

La solution : établissez des objectifs, puis attendez de les avoir atteints avant d’acheter d’autres équipements. Par exemple, vous pourriez viser un certain revenu total, une moyenne mensuelle ou un montant de liquidités. Une bonne méthode consiste à créer un budget destiné aux équipements, à partir de vos flux financiers mensuels. En examinant votre circulation de trésorerie, vous comprendrez mieux quels sont les meilleurs moments pour effectuer ces achats importants. Vous pourrez aussi échelonner les acquisitions pour avoir le temps de renflouer les liquidités. Une autre solution pourrait être de vendre le matériel peu utilisé afin de générer des fonds.

6. Ne pas avoir de fonds en réserve

Le problème : vous n’avez pas assez de liquidités pour les périodes difficiles ou les dépenses soudaines. Avoir un montant en réserve est important, surtout pour les propriétaires de petites entreprises. Vous ne savez jamais quand peuvent se produire des variations saisonnières ou des évènements inattendus susceptibles de nuire à vos affaires ou nécessitant des dépenses immédiates. Dans cette situation, votre commerce doit avoir assez de fonds pour continuer à fonctionner normalement.

La solution : essayez d’avoir assez d’argent de côté pour couvrir au moins deux mois de dépenses d’exploitation. Si vous manquez de liquidités, vous pouvez aussi avoir recours au financement d’entreprise. Une réserve permet de faire face aux coûts imprévus, comme des réparations, des frais juridiques ou d’autres dépenses surprises. Plusieurs produits de prêts existent sur le marché, y compris :

Avoir des fonds de roulement permet de mieux garder le contrôle lors de circonstances difficiles ou stressantes. N’attendez pas d’avoir épuisé vos liquidités avant de faire une demande de financement.

L’importance des flux de trésorerie positifs

Vous connaissez maintenant six des problèmes fréquents rencontrés par les entrepreneurs, ainsi que des solutions possibles pour y remédier. Si vous craignez de ne pouvoir maintenir des flux financiers positifs, vous pouvez toujours injecter rapidement des fonds supplémentaires. Thinking Capital peut vous fournir de l’argent au moment opportun. Son processus de demande est facile comme tout. Vous n’avez qu’à remplir le formulaire en ligne, ce qui prend moins de 10 minutes. Ensuite, vous recevez un appel de vérification dans les 30 minutes qui suivent, et une fois la demande approuvée, les fonds sont déposés directement dans votre compte bancaire en aussi peu que 24 heures.

Détenez-vous une entreprise?

Assurez-vous d’avoir le financement nécessaire pour gérer votre trésorerie.

Faites une demand maintenant!